Berlinale 2016 | Une édition marquante pour le Québec

Montréal, le 11 février 2016 — Avec plus de 100 professionnels et artisans québécois qui convergent vers Berlin pour s’illustrer à la Berlinale, du 11 au 21 février 2016, et dans son marché destiné aux professionnels de l’industrie, l’année 2016 sera marquante pour les entreprises culturelles du Québec. C’est d’ailleurs lors de cette 66e édition qu’aura lieu la première mondiale du film de Denis Côté, Boris sans Béatrice, sélectionné en compétition officielle du festival.

« Chaque année, c’est toujours avec une immense fierté que la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutient le cinéma québécois, en lui permettant de s’illustrer dans l’un des événements cinématographiques les plus prestigieux de la planète, a déclaré Monique Simard, présidente et chef de la direction de la SODEC. En participant à la Berlinale, non seulement le Québec rayonne, mais il prend part à des activités d’échanges sans précédent avec des professionnels venus de partout à travers le monde. »

Présence québécoise au festival
En plus de la compétition officielle de Boris sans Béatrice, distribué au Québec par K-Films Amériqueet produit par Sylvain Corbeil et Nancy Grant de Metafilms, grâce à la participation financière de la SODEC, deux films québécois seront présentés en première mondiale, cette fois dans la section Generation 14plus, consacrée à de jeunes publics. Il s’agit d’Avant les rues, un long métrage de fiction produit et réalisé par Chloé Leriche chez Les Films de l’Autre, et Blind Vaysha(Vaysha l’aveugle), un court métrage de Theodore Ushev, produit par l’Office national du film du Canada.

La catégorie Native regroupe des oeuvres qui portent un regard sur les peuples autochtones. On y retrouve Qapirangajuq : Inuit knowledge and climate change de Zacharias Kunuk et Dr Ian Mauro, un documentaire de 60 minutes produit par Zacharias Kunuk et Stéphane Rituit de Igloolik Isuma Productions (Nunavut) et Kunuk Cohn Productions (Québec).

Deuxième édition de la Semaine de la critique
La Semaine de la critique, qui en est à sa deuxième édition cette année, regroupe dix films internationaux retenus pour leur vision surprenante du cinéma et leur potentiel de discussion critique, dont Malgré la nuit du Français Philippe Grandrieux. Il s’agit d’un long métrage de fiction, coproduit notamment par les producteurs québécois Nicolas Comeau de 1976 productions et Stéphanie Morissette de La maison de prod.

International Forum of New Cinema
Dans cette section que l’on considère comme la plus audacieuse de la Berlinale par ses sélections d’avant-gardes et ses oeuvres expérimentales, on retrouve P.S. Jerusalem, par Danae Elon, un long métrage documentaire produit par Paul Cadieux de l’entreprise Entre Deux Mondes.

Présence québécoise dans les activités professionnelles
Les professionnels québécois ont l’occasion de participer à une rencontre de réseautage organisée par la SODEC en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Munich et son Antenne du Québec à Berlin, afin de favoriser le maillage entre les entreprises d’ici et d’ailleurs. Des représentants de la SODEC sont d’ailleurs sur place afin d’accompagner les équipes québécoises dans la présentation de leur film.

Une participation record au Berlinale Talent Campus 2016
Le Québec n’est pas en reste dans les sections professionnelles de l’événement, avec une sélection record de neuf professionnels québécois qui prennent part au Berlinale Talent Campus 2016, une semaine intensive de création et de réseautage où se retrouvent près de 300 cinéastes des quatre coins du monde. La SODEC soutient le déplacement de quatre producteurs québécois.

  • Pablo Alvarez-Mesa, réalisateur
  • Joe Balass, producteur
  • Aisling Chin-Yee, productrice
  • Geneviève Dulude-De Celles, réalisatrice
  • Meryam Joobeur, réalisatrice
  • Sarah Mannering, productrice
  • Caroline Monnet, réalisatrice
  • Bob Moore, producteur
  • Etienne Roussy, directeur photo

Sélection québécoise au Berlinale Co-production Market
Également, notons la sélection du long métrage Bootlegger au Berlinale Co-production Market, auquel la productrice Catherine Chagnon de Microclimat Films et la réalisatrice Caroline Monnet prennent part.

L’European Film Market (EFM)
De son côté, le marché du film intégré à la Berlinale, l’EFM, accueille la présence de nombreux producteurs, distributeurs et professionnels de l’industrie issus du Québec.

Créée en 1951, la Berlinale est un festival de cinéma qui se tient chaque année, au début du mois de février. L’événement propose une compétition internationale de longs métrages et organise un important marché de films, l’EFM, des rétrospectives et des sections parallèles. Pour plus d’information : www.berlinale.de.

À propos de la SODEC
La SODEC a le mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art ainsi que de la musique et des variétés. Elle a aussi pour responsabilité d’assurer la présence collective de ces entreprises dans les foires, festivals et marchés internationaux. Pour plus de renseignements, consultez le www.sodec.gouv.qc.ca.

-30- 

Source

Isabelle Mercille
Directrice des communications et des relations institutionnelles
514 841-2200 | 1 800 363-0401
info@sodec.gouv.qc.ca
www.sodec.gouv.qc.ca