Le meilleur du cinéma québécois au 41e Festival international du film de Toronto

Montréal, le 6 septembre 2016 – C’est ce jeudi 8 septembre que s’amorce la 41e édition du réputé Festival international du film de Toronto (TIFF), qui se déroule jusqu’au 18 septembre prochain. Le Québec sera de la partie pour offrir le meilleur des plus récents films québécois.

«Je suis très fière de voir que le cinéma québécois a toujours une place de choix en tête d’affiche à Toronto, aux côtés des meilleurs cinéastes et professionnels de l’industrie du monde entier, lance Monique Simard, présidente et chef de la direction de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). C’est chaque fois la preuve que nous devons continuer à encourager et à soutenir notre cinéma et ses entreprises.»

Une importante délégation de professionnels et d’artisans du cinéma québécois déferlera vers Toronto, où la SODEC tiendra une activité de réseautage durant laquelle l’industrie du cinéma des quatre coins du monde pourra saluer le rayonnement exceptionnel de la cinématographie québécoise. Cette activité de maillage est offerte par la SODEC et le Bureau du Québec à Toronto (BCTQ). Monique Simard, présidente et chef de la direction de la SODEC, et Nicole Lemieux, chef de poste du BCTQ, seront sur place pour accueillir les Québécois et les professionnels étrangers.

Une belle offre de films québécois est présentée, dont l’attendu Juste la fin du monde (It’s Only the End of the World) de Xavier Dolan, projeté en première nord-américaine dans la section Special Presentations. En première mondiale seront présentés Nelly d’Anne Émond, dans la section Vanguard, ainsi que Pays (Boundaries) de Chloé Robichaud et X Quinientos (X500) de Juan Andre´s Arango, dans la section Contemporary World Cinema. Le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (Those Who Make Revolution Halfway Only Dig Their Own Graves) de Mathieu Denis et Simon Lavoie est quant à lui projeté en compétition dans la prestigieuse section Platform.

Aussi attendus à Toronto, Two Lovers and a Bear (Un ours et deux amants) de Kim Nguyen, un film qui a reçu un bel accueil lors du dernier Festival du Film de Cannes, ainsi que Prank, premier long métrage de Vincent Biron, dans la section Discovery.

Près d’une douzaine de courts métrages québécois sont présentés cette année à Toronto.

  • Drame de fin de soirée (Late Night Drama) de Patrice Laliberté
  • If ou le rouge perdu (Red of the Yew Tree) de Marie-Hélène Turcotte
  • L’Air de vent (Whispering Breeze) de Jonathan Tremblay
  • La peau sauvage (Wild Skin) d’Ariane Louis-Seize
  • Le goût du Vietnam (The Taste of Vietnam) de Pier-Luc Latulippe
  • Mutants d’Alexandre Dostie
  • Nutag – Homeland d’Alisi Telengut
  • Oh What a Wonderful Feeling de François Jaros
  • Rien sur les mocassins (Nothing about Moccassins) d’Eden Mallina Awashish
  • Tout simplement (Plain and Simple) de Raphaël
  • Tshiuetin de Caroline Monnet

Notons également la sélection des films de réalisateurs québécois, Arrival de Denis Villeneuve, Vaysha l’aveugle (Blind Vaysha) de Theodore Ushev et We Can’t Make The Same Mistake Twice d’Alanis Obomsawin.

Le TIFF présente quelque 300 œuvres en provenance de plus de 60 pays. Pour plus d’information, consultez le www.tiff.net.

À propos de la SODEC

La SODEC a le mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art ainsi que de la musique et des variétés.

-30-

Source

Isabelle Mercille
Directrice des communications et des relations institutionnelles
514 841-2200 | 1 800 363-0401
info@sodec.gouv.qc.ca
www.sodec.gouv.qc.ca