Neuf projets de jeunes créateurs seront soutenus par la SODEC

Montréal, le 12 mars 2018 – La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) a annoncé les neuf projets qu’elle soutiendra parmi ceux déposés le 22 novembre 2017, dans le cadre de son Programme d’aide aux jeunes créateurs, volet 2 (aide à la production).

« La SODEC est heureuse d’encourager la relève cinématographique québécoise. Depuis 30 ans, grâce à son Programme d’aide aux jeunes créateurs, la SODEC a favorisé l’émergence des cinéastes qui font maintenant la fierté du Québec. Chaque nouvelle cohorte perpétue cet espoir et cette tradition », a mentionné Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle.

En documentaire

Kyiv-Kozyatyn (en anglais)
Tourné au cours de l’été et de l’hiver à bord de l’Electrychka, un train de banlieue typiquement soviétique qui circule entre Kiev, la capitale ukrainienne, et plusieurs petites villes de province, Kyiv-Kozyatyn propose une balade en compagnie de la classe laborieuse, pour la plupart des passagers marginaux et des vendeurs ambulants. D’un wagon crasseux à un autre, de gare en gare, nous sommes plongés dans les luttes quotidiennes d’un certain nombre de personnes, confrontées à la construction d’une nouvelle identité postrévolutionnaire. Kyiv-Kozyatyn brosse un portrait à la fois évocateur et profondément humain d’une société ukrainienne en pleine mutation. Témoin d’une époque complexe, ce film est davantage qu’un regard sur la condition humaine. C’est un point de vue intime et inédit sur la « guerre hybride » russo-ukrainienne telle que vécue loin du champ de bataille.

Un long métrage documentaire d’Oksana Karpovych. Produit par Images Intuitives inc.

Le frère
Fehd, l’aîné des trois garçons de la famille Karouani, est culturiste et ancien lutteur professionnel. Kaïs, le plus jeune, est atteint de la myopathie de Duchenne, maladie dégénérative provoquant la perte de tous les muscles du corps jusqu’au décès. Alors que Fehd construit un corps toujours plus musclé, Kaïs perd petit à petit l’usage du sien. Suivant le destin des deux frères et du reste de la famille depuis l’apparition de la maladie, le film dresse un portrait réaliste et humaniste de la vie avec la maladie et les sacrifices que l’on peut consentir à faire pour les êtres aimés.

Un court métrage documentaire de Jérémie Battaglia. Produit par les Productions Extérieur jour inc.

En fiction

Astres
Hyo-Jin est astrophysicienne et dirige une équipe qui étudie les supernovæ. Elle assiste aux funérailles de sa sœur cadette en Corée du Sud, son pays natal. Niant d’abord la douleur causée par cette perte, elle décide d’écourter son séjour en Corée et retourne rapidement au travail une fois de retour à Montréal. La mort de sa sœur vient troubler son quotidien et provoque chez elle des pensées plutôt irrationnelles, malgré son esprit a priori très scientifique et pragmatique. À travers le deuil, loin de sa famille, Hyo-Jin reprend tranquillement contact avec sa spiritualité.

Un drame poétique écrit et réalisé par Andrée-Anne Roussel. Produit par Colonelle Films inc.

Brotherhood (en anglais)
Malik, un jeune Tunisien de 18 ans à la chevelure d’un roux flamboyant, rentre secrètement en Tunisie après avoir rejoint Daech en Syrie. Il retourne dans sa modeste famille de bergers dans l’intention de refaire sa vie avec sa nouvelle épouse, Reem, une mystérieuse Syrienne qui porte le niqab. La famille de Malik, à l’exception de son père Ahmed, ne tarde pas à accepter le retour inattendu de Malik. En trois jours, les tensions entre Malik et Ahmed s’exacerbent. Les soupçons d’Ahmed sur son fils Malik sont balayés quand la vérité éclate. Il sera cependant trop tard pour sauver Malik de la colère d’Ahmed, ce qui distend irrémédiablement les liens familiaux. Le film pose un regard sur les difficultés de communication et l’effet destructeur des spéculations.

Un drame social écrit et réalisé par Meryam Joobeur. Produit par les Films Leona inc.

Cercueil, tabarnak!
20 mai 1980. Raymond Tremblay, vérificateur de l’impôt fédéral, se retrouve malgré lui en congé forcé après la mort de son père. Travailleur compulsif et alcoolique invétéré, il sombre alors dans un délire hallucinatoire et se met à soupçonner le salon funéraire de fraude fiscale.

Une comédie dramatique écrite et réalisée par Loïc Darses. Produit par Metafilms inc.

Je finirai en prison
L’accident est arrivé trop vite pour qu’on le comprenne. Ce jour-là, dans le no man’s land des rangs, il y avait une voiture stationnée au milieu du chemin qui, dirait-on, attendait qu’on lui rentre dedans. Au volant d’une grosse camionnette américaine, le pied dans le tapis et la rage au corps, c’est ce que Maureen a fait. Exit par le pare-brise la vie aliénante de bonne femme au foyer. Dans l’attente des secours, deux individus doivent décider à qui est la faute, mais personne ne veut porter le blâme. C’est le début d’un cauchemar qui lancera Maureen sur une nouvelle route et qui la mènera à son émancipation.

Un thriller écrit et réalisé par Alexandre Dostie. Produit par 9231-3683 Québec inc. (Art & Essai)

Landgraves
Jérémie, un jeune journaliste travaillant pour un blogue de nouvelles musicales, se rend dans une campagne éloignée afin d’interviewer le duo de heavy métal Landgraves qui enregistre un premier album après un emprisonnement de 15 ans pour meurtre. Sur place, la curiosité de Jérémie laisse place à la paranoïa alors que le groupe est beaucoup plus effrayant qu’il n’aurait pu l’imaginer. Sa curiosité malsaine et son désir de produire un article choc le poussent malgré tout à suivre le groupe dans la forêt, alors que se lève une tempête de neige sur la campagne québécoise.

Un film d’épouvante écrit par Alexandre Auger et réalisé par Jean-François Leblanc. Produit par La Garnotte Productions

Recrue
2020. Le Québec connaît un afflux sans précédent de migrants clandestins traversant par les étendues sauvages qui séparent le Québec des États-Unis. Exaspérés par ce qu’ils estiment être une mauvaise gestion de la crise, des citoyens radicaux s’organisent… et un jeune garçon découvre son père sous un jour nouveau.

Un drame social écrit et réalisé par Pier-Philippe Chevigny. Produit par Productions l’Unité centrale inc.

Roseline comme dans les films
Devenue femme sous les projecteurs de cinéma, Roseline (67 ans) est une grande actrice à la carrière prolifique. Sur un plateau de tournage, les confidences d’une jeune comédienne viennent éveiller en elle, un secret longtemps enfoui. Le sens de cet échange se révèle à Roseline alors qu’elle s’apprête à incarner son plus grand rôle. Puis, on demande le silence, le son roule, les moteurs sont partis et le réalisateur crie action.

Un drame écrit, réalisé et produit par Sara Bourdeau

La SODEC rappelle que la date limite du prochain dépôt pour les jeunes créateurs est fixée au 18 avril.

À propos de la SODEC
La SODEC a pour mission de favoriser et de soutenir financièrement la production d’œuvres originales, diversifiées et de qualité, tout en permettant la continuité du travail créatif de réalisatrices et réalisateurs d’expérience et l’émergence de nouveaux talents.

– 30 –

Source et renseignements
Johanne Morissette
Directrice des communications
514 841-2314
johanne.morissette@sodec.gouv.qc.ca