Cours écrire ton court : de l’écriture à l’écran, une opportunité exceptionnelle

Montréal, le 19 octobre 2018 ‒ La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), en collaboration avec les Rendez-vous Québec Cinéma, le Festival REGARD et la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC), invite les scénaristes de 18 à 35 ans à lui soumettre la première version dialoguée d’un scénario de court métrage en français ou en anglais, au plus tard le lundi 10 décembre, à 17 heures, dans le cadre du concours Cours écrire ton court.

Sept scénaristes seront sélectionnés et profiteront d’un encadrement exceptionnel avec des mentors expérimentés, jusqu’à la scénarisation d’une version finale de leur projet de court métrage. Au terme de ce parcours, diverses récompenses seront offertes, dont le grand prix donnant au projet retenu un passage accéléré en production.

« La SODEC trouve important de soutenir la relève en cinéma. Elle s’est donc associée à plusieurs entreprises et artisans de l’industrie cinématographique afin d’offrir au grand gagnant les moyens de voir son scénario de court métrage produit grâce à un soutien financier, en matériel et en services totalisant près de 100 000 $ », a déclaré Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle à la SODEC.

L’appel de projets précise tous les détails du concours ainsi que les conditions d’admissibilité et fait état des prix qui seront attribués, sur le site de la SODEC.

Déroulement du concours

Le concours se divisera en trois sessions de développement créatif. La première session se déroulera du 21 au 24 février, dans le cadre des Rendez-vous Québec Cinéma et donnera lieu à des rencontres privilégiées entre les scénaristes sélectionnés et leurs mentors. Une deuxième session de rencontres se déroulera par la suite du 4 au 5 mars. C’est L’institut national de l’image et du son (L’inis), qui sera l’hôte de ces deux séries de rencontres, à Montréal.

« Nous sommes vraiment fiers d’être partie prenante du retour de Cours écrire ton court. Ce programme met non seulement de l’avant l’importance du travail de scénarisation mais sert aussi de tremplin à plusieurs jeunes en début de carrière. Il manquait grandement au milieu! Le court a toujours eu une place prépondérante dans la programmation des Rendez-vous donc nous sommes ravis d’accueillir cette nouvelle mouture du concours », a affirmé Jasmine Caron, directrice de la programmation des Rendez-vous Québec Cinéma.

La dernière session aura lieu du 14 au 17 mars, au Saguenay, dans le cadre du Festival REGARD et sera l’occasion de nouveaux échanges avec les acteurs de l’industrie cinématographique.

« Impatiente d’accueillir pour la première fois en région ce concours enrichissant, c’est avec enthousiasme que l’équipe du Festival a voulu contribuer à redonner vie au programme Cours écrire ton court aux côtés de ses nombreux partenaires. Nous sommes touchés de constater le grand engouement du milieu pour le format court et espérons que, à la suite du projet, de nouveaux talents trouveront encore plus de place sur nos écrans », a mentionné Marie-Elaine Riou, directrice générale du Festival international du court métrage au Saguenay, REGARD.

Les prix du concours

Grand prix Cours écrire ton court

  • Un montant de 5 000 $ remis par la SODEC au scénariste gagnant.
  • Une subvention à la production d’un montant pouvant atteindre 75 000 $, le tout sujet aux conditions d’admissibilité du programme applicable de la SODEC au moment du dépôt de la demande d’aide ainsi que de l’approbation par la SODEC de la proposition en production du scénario lauréat.
  • Une valeur de 5 000 $ en location d’équipements caméra et 5 000 $ en services de postproduction visuelle offerts par Post-Moderne.
  • Une valeur de 5 000 $ en location d’équipements offerts par SLA Location.
  • Une valeur de 2 000 $ en location d’équipements pour le montage sonore offerts par Bande à part.
  • L’obtention d’une licence de diffusion du court métrage gagnant par La Fabrique culturelle, plateforme numérique de la Société Télé-Québec.
  • Une diffusion privée au Cinéma Moderne pour une valeur de 500 $ offerte par Post-Moderne.
  • Une valeur de 2 000 $ en services juridiques pour la production du court métrage offerts par le cabinet Lussier et Khouzam.
  • Une rencontre d’information avec des représentants de la direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la SODEC.
  • Une rencontre d’information sur le crédit d’impôt avec des représentants de la direction des mesures fiscales de la SODEC.

Prix SARTEC

  • D’une valeur de 1 000 $, récompensant un scénario francophone s’étant démarqué qui n’est pas le gagnant du grand prix.

« La SARTEC se réjouit du retour, dans une toute nouvelle formule, du concours de la SODEC Cours écrire ton court et est très heureuse d’y offrir les services de mentors expérimentés pour aider les scénaristes de la relève à optimiser le potentiel de leurs projets. Bonne chance à tous », a affirmé Mathieu Plante, président de la SARTEC.

Prix WGC

  • D’un montant de 1 000 $, récompensant un scénario anglophone s’étant démarqué qui n’est pas le gagnant du grand prix.

Partenaires
La tenue de Cours écrire ton court est possible grâce à la collaboration des Rendez-vous Québec Cinéma, du Festival REGARD, de la SARTEC, avec le soutien de Post-Moderne, L’inis, SLA Location, Bande à part, le cabinet d’avocats Lussier & Khouzam, WGC et La Fabrique culturelle.

-30-

Source
Johanne Morissette
Directrice des communications
514 841-2314
Johanne.Morissette@sodec.gouv.qc.ca

Renseignements
Cécile Blanquet
Coordonnatrice de Cours écrire ton court
514 841-2257
Cecile.Blanquet@sodec.gouv.qc.ca